Actualités
The place to BIM

Actus | 22.03.2021

Il faut accélérer la réalisation d’une bibliothèque nationale de propriétés pour la construction

20 Milliards d’euros par an et l’avenir d’un million d’emplois du bâtiment en dépendent.

3200 propriétés décrivant 300 modèles d’objets génériques. C’est à ces précieuses « ressources » assimilables à un bien commun numérique que peuvent accéder les acteurs du processus constructif, via kroqi.MydatBIM.com, afin de contribuer efficacement au processus BIM.

Kroqi.fr est désignée plateforme de référence du plan BIM 2022, et support officiel du BIM au sein de l’éducation nationale. kroqi.MydatBIM.com est la plateforme d’objets retenue par l’appel à manifestation d’intérêt des services associés à kroqi.fr qui diffuse en effet la bibliothèque d’objets POBIM(1) (Propriétés Objets BIM).

Première version de la bibliothèque nationale de propriétés à mettre à l’actif du Plan de Transition Numérique du Bâtiment (PTNB), cet outil constitue plus que jamais un moyen privilégié de spécifier un DCE puisqu’il donne accès à 3200 propriétés décrivant 300 modèles d’objets génériques, soit deux fois plus que l’objectif initial. Pour l’utilisateur (PME, TPE, artisan, etc.) la démarche est simple, rapide et peu coûteuse : à l’aide d’eveBIM, il visualise le projet à partir d’une maquette .ifc déposée sur kroqi.fr puis choisit les produits dont les performances répondent aux exigences « projet » définies par la maitrise d’œuvre au sein de la maquette DCE. Ces produits étant décrits au format Open dthX(2) et selon le vocabulaire POBIM, il peut facilement enrichir la maquette à l’aide d’eveBIM ou de son logiciel métier qui lit le format ouvert et documenté Open dthX.

Rappelons que POBIM, développée en 2018 sous la responsabilité de l’AFNOR, a fait l’objet d’un appel d’offre du PTNB dont le budget investi a été d’environ 2 millions d’euros. Elle est le fruit du travail de 300 experts (maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entreprises et fabricants), les groupes de travail ayant été organisés autour de 150 DTU couvrant à peu près tous les lots d’un bâtiment. Si plusieurs organisations professionnelles (industrie du béton, construction métallique, etc.) impliquées dans le processus constructif continuent de recenser, valider et définir des modèles d’objets génériques BIM (et leurs propriétés) décrivant l’ensemble des procédés de construction, il semble urgent d’accélérer la réalisation d’un dictionnaire national POBIM solidement structuré, exhaustif grâce au travail collaboratif de toute la filière et exploitable dans tout logiciel métier. C’est un enjeu de compétitivité nationale reposant sur une meilleure coopération des TPE, PME de la construction qui représentent plus de 95 % des effectifs de la filière et un potentiel économique supérieur à 20 Milliards d’euros par an correspondant au besoin de financement de la rénovation énergétique du logement. Cela passe par la définition d’un « projet collectif » concret incluant sa gouvernance, son modèle économique et l’analyse de sa conformité à la norme NF EN ISO 23386 (publiée en 03/2020) découlant de la norme française XP P 07 150.

Si nous voulons massifier les usages du BIM, il faut rapidement créer cet écosystème numérique alimenté et gouverné par les acteurs produisant une base de données générique (libre de droits dont l’utilisation est indépendante des logiciels métier imposant ainsi l’usage d’un format ouvert) dans laquelle les acteurs de la filière viendront « piocher des objets » en toute fiabilité afin d’enrichir la maquette numérique au fur et à mesure de l’avancement du projet constructif. Sachant qu’en phase Exécution, ces objets génériques porteront les performances des solutions du fabricant finalement retenu pour la construction.

 

1. Pour voir tous les objets POBIM disponibles sur Kroqi.MydatBIM.com

2. Le format Open dthX est dorénavant porté par ALLIANCE DU BATIMENT gouvernée par les acteurs volontaires de la filière comprenant +6000 adhérents ou représentés.

Contact :

Thierry LEHNEBACH – Tél +33(0)7 66 47 25 53 – [email protected]