Actualités
The place to BIM

Dossiers | 19.02.2021

ALLIANCE DU BATIMENT : une association pour démocratiser le BIM

 
Pour réussir, le BIM(1) ne doit pas rester cantonné aux "grands" de la construction. Dans ce but une vingtaine d’acteurs publics et privés du secteur, représentant +6000 entreprises ou collectivités, viennent de se regrouper au sein d’une association baptisée "ALLIANCE DU BATIMENT". Objectif : démocratiser le BIM en mettant à disposition des maîtres d’ouvrages, PME, TPE et artisans un langage commun qui simplifie fortement l’accès au processus BIM.  
 
Des organisations professionnelles, des maîtres d’ouvrages publics et privés, des acteurs privés, des organismes de formation, des associations, des éditeurs de logiciels, des dirigeants d’entreprises mais aussi des citoyens…qui se regroupent afin de démocratiser le BIM.
C’est dans ce contexte que vient de naitre en Isère, le 18 janvier dernier, l'association "ALLIANCE DU BATIMENT".
 
Son Objectif ? Rendre le BIM accessible à l’ensemble des acteurs de la filière constructive y compris et surtout aux artisans et TPE de taille inférieure à 10 personnes qui représentent 95 % de ses effectifs.
Même s’ils ne maîtrisent pas forcément tous les aspects du BIM les « petits » doivent pouvoir accéder facilement à la donnée sur les "objets" et les enrichir de façon simple, économique et rapide, indépendamment des logiciels utilisés.
 
Tous les "acteurs volontaires" impliqués dans l’association font le même constat : le développement du BIM est freiné car il se déploie autour d’une multitude de formats de fichiers de données d'entrée dans les logiciels métiers différents, tous « propriétaires » et tous diffusés en fonction de la stratégie de chaque éditeur de logiciel. Quant à l’IFC(2), le seul format standard normalisé à ce jour, il reste un format de "sortie" de CAO(3) ne permettant pas une réelle maitrise de la donnée "d’entrée", condition indispensable pour disposer en fin de processus BIM d’un "livrable IFC" de qualité véritablement efficient pour le maître d’ouvrage au stade de l’exploitation d’un bâtiment qui représente 70 à 80% de son coût global. 
 

Un langage commun basé sur un format ouvert et documenté

 
Dans ce contexte l'association "ALLIANCE DU BATIMENT" désire promouvoir et déployer en Europe un « langage commun » basé sur le format Open dthX(4) conçu et développé par la société datBIM. Ce format ouvert favorise l’interopérabilité entre contenus et logiciels en permettant de normaliser la donnée d’entrée dans les logiciels métier tout en permettant l’enrichissement des objets à l'avancement du projet nécessaire au processus BIM. Dans sa démarche l’association "ALLIANCE DU BATIMENT" prendra aussi en compte les avancées réalisées en matière de normalisation en France (expérimentation PPBIM(5), en Europe et à l’international. ALLIANCE DU BATIMENT va prochainement réunir son bureau afin d’établir la feuille de route du projet et son organisation pratique. Quant à ses adhérents ils commencent, d’ores et déjà, à s’organiser afin d’expérimenter les nouvelles voies d’accès au BIM proposées par l’association. 
 
----------------------------------------------------------------------------------------
 

Les membres fondateurs de l’association "ALLIANCE DU BATIMENT" :

1.  Collège organisations professionnelles 

CAPEB Ain, confédération des petites entreprises du bâtiment de l'Ain,
CAPEB Creuse, confédération des petites entreprises du bâtiment de la Creuse,
CAPEB Isère, confédération des petites entreprises du bâtiment de l'Isère,
CAPEB Lot, confédération des petites entreprises du bâtiment du Lot,
CINOV Auvergne, fédération des métiers de la prestation intellectuelle du Conseil, de l'Ingénierie et du Numérique de l'Auvergne,
SYNAMOME, Syndicat National de l’Architecture et de la Maitrise d’œuvre,
TECHLINK, Organisation fédérant 3000 entreprises Belges du génie technique
 
2.  Collège Maitrise d’ouvrage
 
La CAPV, communauté de communes du Pays Voironnais
La commune de Montferrat
La holding ARCADES (immobilier commercial)
La SCI Les Haies Groupe Techné (immobilier industriel)
La SCI Seconde Énergie (immobilier tertiaire et logement)
 
3.  Collège Acteurs privés du monde de la construction et de la gestion immobilière
 
Atline Services, éditeur de flux pour Collectivités Locales et Entreprises
XPAIR, le portail expert de la performance énergétique
 
4.  Collège Enseignement Recherche
 
LeChaudron.io
L'ECL, École Centrale Lyon via sa filiale Centrale Innovation[6]
 
5.  Collège "Association, CTI, EPIC de la construction et de l'immobilier"
 
Association OPEN DATA FRANCE
Association TVMC, Terroirs Viticoles du Massif Central
Association VBMC, Vivier Bois Massif Central
 
6.  Collège "Personnes Physiques, citoyens"
 
Jean-Paul BRET, ex-maire (de 1989 à 2020) et ex-président de la communauté d’agglomération du Pays Voironnais (de 2008 à 2020), chargé du logement à l’Assemblée des communautés de France, administrateur de l’ANAH et du FNAP (Fonds national des aides à la pierre), ex-directeur du développement à l’OPAC 38.
Bernard LABONNE, ex-technicien distribution pétrolière, Informaticien, Directeur de centre formation et Chargé de mission DATAR, CGET : filières d’excellence, Bois, Bâtiments, Eco-construction, Énergie, suivi pôle de compétitivité et clusters.
Georges FONTAINES, fondateur du Groupe TECHNE crée en 1981, spécialisé dans la fabrication et la vente de joints d’étanchéité et de soupapes de sécurité, employant 400 personnes avec une part de 60 % de son activité à l’export, et par ailleurs, ex- président du Réseau Entreprendre Rhône-Alpes, pour aider les créateurs d’Entreprises.
André GILLET, Deuxième vice-président du conseil départemental de l’Isère délégué aux bâtiments départementaux, ex-chef d’entreprise.
Vice-Président de La Fédération du Bâtiment de l’Isère de 1982 à 1988, Maire de Charancieu de 1971 à 2008, création de 643 emplois, Conseiller Général de 1992 à 2021.
Jérôme LEIGNADIER-PARADON, Référent BIM - Directeur de synthèse tout corps d'état OCABIM
Thierry LEHNEBACH, ex-chef d'entreprises de sociétés de communication numérique, puis responsable commercial dans plusieurs société (SSII, E-learning, réseaux, solutions open-source), puis en menuiserie spécialisée en escaliers design. Conseiller régional (1992), maire de Montferrat et VP de la Communauté du Pays Voironnais (mandat 2001).
Denis PETIT, président de CaloSoft sas, expert en isolation technique, concepteur du logiciel CaloXPert, architecte de système d'information, expert en normalisation, co-rédacteur de la norme NF XP P07-150 devenue NF EN ISO 23386 (2010-2015), co-rédacteur de la norme NF DTU 45-2 (2012-2018), coconcepteur du format Open dthX (2008-2016)
Patrick SERRAFERO, Ingénieur, Entrepreneur en Ingénierie Numérique, Professeur Associé de mécatronique à l’École Centrale de Lyon, Fondateur de l’Écurie EPSA, Business Angel.
 
Accéder au site de l'ALLIANCE DU BATIMENT
 

Glossaire

1. BIM : Modélisation des Informations du Bâtiment pour partager et échanger l’information du projet et de l’ouvrage de construction et faciliter la collaboration entre tous les acteurs sur l’ensemble du cycle de vie du projet : conception-réalisation-exploitation. 

2. IFC : Industry Foundation Classes format normalisé EN ISO 16739 de description de l’ouvrage

3. CAO : Conception Assisté par Ordinateur souvent assimilée à la modélisation géométrique 3D 

4. Open dthX : format ouvert et documenté des données d’entrée dans les logiciels métier de la construction 
Le format Open dthX répond aux multiples contraintes de structuration des données objets (génériques portant les exigences projet en phase définition pour permettre le choix de produits/systèmes constructifs en phase exécution dont les performances répondent aux exigences). C’est le premier format ouvert, opérant et documenté d’interopérabilité entre contenus et logiciels métier quels qu’ils soient et qui reste unique à ce jour permettant de normaliser la donnée d’entrée dans les logiciels métier et l’enrichissement des objets nécessaire au processus du BIM pour TOUS. www.opendthx.org 
 
5. PPBIM : Propriétés Produits pour le BIM, la norme AFNOR dite PPBIM (XP P07-150) éditée en 12/2014 est une norme de gouvernance d’un dictionnaire normalisé de propriétés des produits devenue en 03/2020 une norme internationale NF EN ISO 23 386. 
________________________________________
[6] Membre post création