Actualités
The place to BIM

Expériences | 13.06.2019

3 expériences concrètes de BIM en Auvergne-Rhône-Alpes

Après une première étape à Nancy, fin 2018, le REX BIM Tour a fait escale à Lyon le 13 Mai. A l'occasion de cet événement organisé par CINOV, une centaine de personnes (dont 60% utilisent le BIM au quotidien) ont pu décrypter 3 retours d'expériences (REX) menées en région.

Le premier concerne le groupe savoyard Pelletier (50 millions d'euros de chiffre d'affaires, 150 salariés) qui intègre la démarche BIM depuis 2016 "afin de pouvoir, dès l'amont, mieux comprendre les projets, leur enjeu et leur coût » comme l’explique Julien Buguet, le BIM manager. Le groupe vient de l'utiliser pour la conception/réalisation de son nouveau siège social implanté sur Parc Savoie Hexapôle (3000 m2, 5 M€ d’investissement). Concernant les carnets de détail, une maquette BIM a été créée sous Revit et les plans d’exécution ont été réalisés sous Tekla. Les maquettes des sous-traitants ont été rassemblées et partagées grâce à la plateforme Kroqi. Sur le chantier, les structures béton ont été scannées en 3D, le nuage de points étant réintégré dans la maquette afin de vérifier la conformité du gros œuvre avant la mise en place de la structure métallique. La démarche a permis d’identifier plusieurs « conflits » et de prendre les mesures correctives nécessaires préalables à la phase chantier. Grâce au BIM le bureau d'études du groupe a pu parfaitement adapter la dimension des panneaux. Et, au quotidien, il peut suivre à distance, en temps réel, l’avancement du chantier. 

Le second retour d'expérience concerne la conception réalisation des nouvelles Archives départementales de l'Isère. Un bâtiment de 18500 m2 qui sera opérationnel en 2020. Dès le début du projet la société Exo-BIM qui assure l'Assistance à Maîtrise d'Ouvrage a réalisé un important travail de fiabilisation des données comme l'indique Jacques Dinguirard, le directeur des opérations : " à partir des données qui devaient figurer dans les plans d'exécution, nous avons sélectionné au sein de l’énorme masse de données brutes, celles qui étaient réellement pertinentes". La société qui estime fortement progresser grâce au BIM n'a pas relâché ses efforts durant les premiers mois lorsqu'il s'agissait de faire travailler ensemble les différents départements de l'entreprise impliqués dans le projet. Afin de trouver des réponses aux nouvelles problématiques qui se posent, elle se fait accompagner dans sa montée en compétence par plusieurs consultants extérieurs spécialisés en BIM Management. Chargée de l'exécution, la société Certis Ingénierie a, elle aussi, renforcé son expertise BIM à l'occasion de ce projet. Selon Aurélie Geoffray, Responsable de la cellule Exécution « la démarche a permis d'améliorer la communication grâce aux groupes de travail créés en interne tout en valorisant le métier de dessinateur projeteur".

Le troisième REX concerne le groupe chimique Solvay qui a confié au groupe d’architecture/ingénierie Patriarche la conception de son futur centre de Recherche/Développement à Saint-Fons (Rhône). Ce bâtiment abritera un millier de personnes sur 40 000 m2 à partir de 2022. A noter que le groupe savoyard Patriarche (260 salariés) réalise tous ses projets en BIM niveau 2. Le projet Solvay faisant intervenir 40 acteurs, il a été établi une convention BIM qui définit les règles du jeu et permet d’homogénéiser les rendus. Quant au cahier des charges BIM, il prend en compte l'ensemble du cycle de vie du bâtiment : conception, réalisation, exploitation maintenance. Il définit précisément la manière dont on découpe la surface du bâtiment en lots, le contenu des livrables, les règles de planification, de modélisation, la manière dont on assemble des maquettes issues de logiciels différents. D’après Clément Bonnet, BIM manager chez Patriarche, le BIM est efficace "à condition d'être rigoureux (1) et de beaucoup communiquer autour du projet car il est impératif de travailler en mode collaboratif ". L’Open BIM et les IFC sont un atout, d’après lui, puisqu’ils permettent aux acteurs du projet de travailler autour d’une même maquette numérique quel que soit le logiciel utilisé.

(1) Le référentiel BIM collaboratif, MydatBIM, facilite la rigueur collective en permettant l’entrée d’une donnée de qualité dans les différents logiciels utilisés pour la réussite du processus BIM. 

Le prochain REX BIM Tour aura lieu à l'ENTE (école nationale des techniciens de l'équipement) d'Aix en Provence le 21 Juin 2019 en présence de Jean-Luc Reiner, Président de CINOV PACA. L'occasion de découvrir 3 REX : la restructuration en full BIM du siège social de Groupama, le projet de réhabilitation/extension de l'aéroport de Marseille et le projet de construction du centre d'exploitation routier d'Antibes.

 

Voir aussi : Le CINOV lance son REX BIM Tour